BFM Business

Bercy veut lutter contre l’inflation immobilière

La hausse des prix de l'immobilier nuie à la compétitivité

La hausse des prix de l'immobilier nuie à la compétitivité - -

La hausse des prix de l’immobilier pénalise les entreprises, selon le ministère de l'Economie. Loyers trop chers, problème de recrutement, … les prix trop hauts nuisent à la compétitivité.

Le gouvernement veut voir baisser les prix de l'immobilier. Depuis 15 ans, ils ont plus que doublé en France. Et dans le rapport économique, social et financier associé au Budget 2013, le ministère de l'Economie souligne les effets négatifs de cette hausse sur la compétitivité des entreprises.

Les entreprises dépensent trop dans leurs locaux, et n'investissent pas assez pour leur développement. C'est un des constats de l'étude de Bercy, qui montre les conséquences de l'envolée des prix de l'immobilier sur notre économie.

Les prix de l'immobilier allemand sont restés quasi-stables

Autre problème, les sociétés doivent tenir compte du loyer de leurs employés, et donc augmenter leur salaire. Cela a un impact sur la compétitivité de la France. Notamment par rapport à l'Allemagne, où les prix de l'immobilier sont restés quasiment stables depuis plus de 10 ans. Sur cette période, les salaires des allemands n'ont pas bougé, ils ont même légèrement baissé, alors qu'en France, ils n'ont cessé de progresser.

Enfin, les problèmes de logement freinent la mobilité des salariés et inévitablement, ils compliquent les recrutements. Bercy veut donc faire de la lutte contre l'inflation immobilière "une priorité de la politique économique et sociale du gouvernement".

Dorothée Balsan