BFM Business

2016 pourrait être l'année de la reprise dans le bâtiment

La Fédération française du bâtiment (FFB) fait preuve d'un relatif optimisme pour l'an prochain, après une année 2015 difficile.

La Fédération française du bâtiment (FFB) fait preuve d'un relatif optimisme pour l'an prochain, après une année 2015 difficile. - Philippe Huguen - AFP

La Fédération française du bâtiment (FFB) fait preuve d'un relatif optimisme pour l'an prochain. Même s'il faudra sans doute attendre encore un peu pour que l'emploi redémarre.

Les entreprises du bâtiment tablent sur "l'amorce d'une reprise" en 2016, avec une hausse de 0,9% de leur activité, principalement alimentée par la progression du logement neuf, a indiqué mercredi la Fédération française du bâtiment (FFB). Les carnets de commandes du bâtiment "se sont un peu regarnis en 2015, tant dans les entreprises de dix salariés et plus que chez les artisans", observe la FFB.

Mais concernant l'emploi, le redémarrage n'interviendra qu'en fin d'année tempère-t-elle, et "il faudra attendre 2017 pour que le secteur renoue avec une croissance soutenue". L'année qui s'achève marque ainsi un nouveau recul d'activité pour le bâtiment, de 3% en volume, entraînant la destruction d'environ 30.000 postes, y compris intérim en équivalent emplois à temps plein, selon la fédération patronale.

Signaux positifs

L'activité du logement neuf affichera un recul de 3,9% en volume sur l'année 2015, même si celui-ci sera plus contenu qu'en 2014 (-11,5%). Reste qu'au cours de l'année 2015 "plusieurs signaux positifs sont apparus"... Cliquez ici pour lire la suite

Léo Monégier