BFM Business

Warren Buffett troublé par la rémunération des dirigeants de Coca-Cola

Warren Buffett a dû justifier les performances financières en berne pour sa société.

Warren Buffett a dû justifier les performances financières en berne pour sa société. - -

Berkshire Hathaway, la société du célèbre investisseur, a tenu sa réunion annuelle samedi 3 mai. Les actionnaires ont demandé pourquoi Warren Buffett s'est opposé au plan de rémunération des dirigeants de Coca Cola alors que son fils et probable successeur l'a approuvé.

Aux Etats-Unis, la réunion annuelle des actionnaires de Berkshire, Hathaway, le conglomérat de Warren Buffett, a eu lieu samedi 3 mai.

La toute première question qui lui a été posée concernait Coca-Cola. L'investisseur américain est le plus gros actionnaire de Coca, qui vient de présenter un plan de rémunération très généreux pour ses dirigeants.

Warren Buffett était contre, il l'a dit publiquement. Et pourtant en tant que premier actionnaire il n'a pas voté contre et s'est abstenu. Il a expliqué qu'il ne voulait pas désavouer publiquement les dirigeants de Coca.

Une performance en-dessous du marché

Là où les choses se compliquent, c'est que Howard Buffett, son fils et son successeur potentiel, a voté pour l'augmentation. D'où une autre série de questions sur l'avenir du groupe. Warren Buffett a renouvelé sa confiance en son fils.

Questions aussi sur les performances de Berkshire qui ont été en-dessous des performances du marché pour quatre des cinq dernières années. Réponse de Warren Buffett : "nous avons toujours dit que, compte tenu de notre taille, nous ne pouvons plus avoir les mêmes résultats qu'il y a dix ans et lorsque le marché monte fortement nous serons toujours en dessous".

Jean-Bernard Cadier correspondant à New York