BFM Business

Société Générale veut supprimer 2.000 postes, selon la CFDT

Société Générale avait déjà annoncé la suppression de 400 agences.

Société Générale avait déjà annoncé la suppression de 400 agences. - Eric Piermont - AFP

L'établissement prévoirait de tailler dans ses effectifs à hauteur de 2.000 postes dans la banque de détail et de fermer 400 agences, selon la CFDT.

Société Générale serait prête à tailler dans ses effectifs. L'établissement aurait ainsi l'intention de supprimer 2.000 postes dans sa banque de détail, selon un tract de la CFDT publié ce mardi 20 octobre et qui ne précise pas l'horizon de ces réductions d'effectif. "Voici la nouvelle adaptation du réseau avec 2.000 suppressions de postes et 400 fermetures d'agences", affirme le syndicat dans ce tract.

Dans un entretien accordé au quotidien Le Figaro début octobre, le directeur général de Société générale Frédéric Oudéa avait évoqué "une diminution de l'ordre de 20% de notre maillage d'agences, à horizon cinq ans", sans mentionner les pertes d'emplois induites.

Société générale, pour sa part, n'infirme ni ne confirme ces informations. elle indique seulement qu'elle "continue la concertation avec toutes les organisations syndicales sur le projet de transformation du modèle relationnel de la banque de détail à horizon 2020". Elle souligne aussi que "la pyramide des âges permettra de traiter les conséquences sociales sur les cinq prochaines années". 

420 suppressions de postes en 2017?

"Comment est-il possible d'annoncer 400 fermetures d'agences et 2.000 suppressions de postes sans avoir, au préalable, mis en place un système informatique adapté aux nouvelles technologies, une nouvelle organisation du travail optimisée et des conditions de travail décentes pour tous", s'interroge de son côté la CFDT.

Fin septembre, Les Echos rapportaient que Société Générale prévoyait de supprimer 420 emplois d'ici à 2017.

J.M. avec Reuters