BFM Business

Quand le Bitcoin se sert d'un logiciel du Nasdaq

Le Bitcoin veut aujourd'hui autour de 250 dollars.

Le Bitcoin veut aujourd'hui autour de 250 dollars. - Georges Frey - AFP

La plateforme Noble Markets va utiliser un logiciel du Nasdaq. Le but est de se rendre plus crédible.

Le Bitcoin veut prendre de l'ampleur. La plate-forme d'échanges Noble Markets a annoncé qu'elle allait utiliser un logiciel de la plateforme boursière Nasdaq pour le marché de la monnaie virtuelle Bitcoin, avec l'idée d'asseoir sa crédibilité.

Noble a expliqué dans un communiqué qu'il utiliserait le programme X-stream Trading du Nasdaq, qui est déjà utilisé par une trentaine de marchés dans le monde. "Noble a été fondé sur le principe d'apporter une structure de marché crédible et son expertise des marchés institutionnels au marché de la monnaie virtuelle", a expliqué le fondateur et directeur général de Noble John Betts, cité dans un communiqué. Il n'a pas précisé quand il débuterait sa plateforme d'échanges pour les bitcoins.

Cette annonce intervient après l'éclatement de la bulle Bitcoin de 2012-13, qui a pâti notamment du manque d'intérêt des investisseurs institutionnels.

Le bitcoin est une monnaie virtuelle créée en 2009 par un ou plusieurs mystérieux informaticien(s) cachés derrière le pseudonyme Satoshi Nakamato.

Ce n'est pas une vraie devise

Il peut permettre d'acheter des biens ou des services auprès de toute personne ou société qui l'accepte comme mode de paiement. Mais ce n'est pas une vraie devise gérée par une banque centrale.

Son cours est très volatil (il a déjà subi plusieurs krachs éclair) et le bitcoin s'est aussi attiré une réputation sulfureuse à cause de son manque de transparence, qui le rend attractif pour les criminels, ou d'événements comme la faillite au printemps de la plateforme d'échanges MtGox, qui avait dû cesser ses opérations après une attaque informatique ayant fait disparaître plus de 600.000 bitcoins.

Alors qu'un Bitcoin valait plus de 1.000 dollars il y a seize mois, il n'en vaut aujourd'hui plus qu'environ 250.

D. L. avec AFP