BFM Business

Pourquoi les banques misent de nouveau sur l'assurance

BNP Paribas affiche de grandes ambitions sur l'assurance dommage

BNP Paribas affiche de grandes ambitions sur l'assurance dommage - Loïc Venance - AFP

Avec la période de taux bas qui compriment leurs marges sur leurs revenus traditionnels, les banques doivent aller chercher d'autres segments de croissance. C'est le cas de BNP Paribas qui vient de signer un partenariat avec la Matmut sur l'assurance-dommage.

C'est le grand retour de la bancassurance. BNP Paribas et Matmut vont s'allier pour créer une société commune dans l'assurance-dommage. Mais, plus globalement, toutes les banques reviennent à l'offensive sur ce marché.

On a ainsi l'impression de revenir 10 ou 20 ans en arrière, les établissements reprenant de vieilles recettes. Ils subissent une telle pression sur leurs revenus à cause des taux bas qui rognent leurs marges sur leur activité bancaire traditionnelle qu'ils sont obligés de revenir sur d'autres métiers.

Les grandes ambitions de BNP Paribas

L'assurance devient ainsi absolument stratégique. Toutes les banques sont concernées par cette tendance, et le partenariat entre BNP Paribas et Matmut en témoigne. La banque de la rue d'Antin avait jusqu'ici un partenariat avec Axa qui générait peu de revenus. Elle a décidé de donner un grand coup d'accélérateur en s'associant avec Matmut.

L'assureur mutualiste va lui concevoir des produits sur mesure: en assurance auto, habitation, protection juridique. Sur toute une palette de services, donc. Et BNP Paribas affiche de grosses ambitions. La banque se donne 10 ans pour équiper près d'un tiers de ses clients. Autrement dit, elle compte vraiment peser sur ce marché qui est aujourd'hui détenu par deux grands leaders... mutualistes: le Crédit Agricole et le Crédit Mutuel.

Caroline Morisseau