BFM Business

Oudéa va partager le pouvoir à la Société générale

La Société générale adopte un mode de gouvernance à deux têtes.

La Société générale adopte un mode de gouvernance à deux têtes. - EricPiermont-AFP

La banque française annonce, ce lundi 19 janvier, que Lorenzo Bini Smaghi va devenir président. L'actuel PDG, Frédéric Oudéa, conservera seulement la fonction de directeur général.

La société générale se dote d'une direction bicéphale. La banque annonce ce 19 janvier scinder le poste de PDG, actuellement occupé par Frédéric Oudéa. Ce dernier reste directeur général, mais la présidence du conseil d'administration a été confiée Lorenzo Bini Smaghi.

Ex-membre du directoire de la Banque centrale européenne, Lorenzo Bini Smaghi est actuellement président non exécutif du conseil d'administration de SNAM, la principale entreprise italienne de transport de gaz et de liquéfaction de cette ressource. De nationalité italienne, francophone, il avait été nommé administrateur de la Société générale en mai 2014. 

La banque annonce par ailleurs que Gérard Mestrallet, PDG de GDF Suez, sera appelé à remplacer Jean-Martin Folz comme président du comité des nominations et du gouvernement d'entreprise.

Une structure similaire à BNP Parisbas

Le mandat de PDG de Frédéric Oudéa, aux rênes de la Société Générale depuis 2009, se terminait cette année.

"Intervenant juste après le passage avec succès du groupe dans l'Union bancaire européenne, et dans un environnement économique, concurrentiel et réglementaire de plus en plus exigeant, elle permettra à Société Générale de poursuivre dans la continuité la mise en oeuvre de sa stratégie et sa transformation", estime la banque dans un communiqué.

Cette réorganisation sera effective à l'issue de l'assemblée générale des actionnaires prévue le 19 mai, précise la banque. En conséquence, "les deux fonctions de vice-présidents disparaîtront", précise encore la banque. 

En actant cette évolution de la gouvernance, la Société générale se rapproche de la structure de sa concurrente, BNP Paribas. Les fonctions de président et de directeur général y sont dissociées depuis 2003. Elles sont aujourd'hui occupées respectivement par Jean Lemierre et Jean-Laurent Bonnafé.

N.G. avec AFP