BFM Business

Moscovici confirme moins de 3% de déficit en 2015

Pierre Moscovici présentait ses voeux, ce jeudi 23 janvier.

Pierre Moscovici présentait ses voeux, ce jeudi 23 janvier. - -

Le ministre de l'Economie s'est voulu rassurant, ce jeudi 23 janvier, estimant que la France est crédible aux yeux des investisseurs, alors que Moody's annoncera demain sa décision sur la note française.

Pierre Moscovici prépare le terrain. A la veille de la décision de Moody's concernant une éventuelle dégradation de la note de la France, le ministre a affirmé, ce jeudi 24 janvier, que la France reste "crédible" aux yeux des investisseurs, selon des propos rapportées sur Twitter.

Quelle que soit la décision de Moody's demain, la France est "crédible" aux yeux des investisseurs, estime Pierre Moscovici
— Marie Visot (@MarieVisot) 23 Janvier 2014

Lors de ses vœux à la presse, Pierre Moscovici a également réaffirmé que l'objectif du gouvernement en termes de déficit, c'est-à-dire moins de 3% d'ici à 2015, sera "évidemment maintenu". "L'objectif est de 4,1% pour 2013, de 3,6% pour 2014, et d'être en-dessous de 3% pour 2015", a-t-il rappelé.

Pourtant le déficit 2013 devrait être plus élevé que ce qui était prévu, dépassant les 4,1% annoncés par le gouvernement. De plus, les allégements de charges du pacte de responsabilité ont nourri les spéculations affirmant que l'exécutif checherait à négocier avec Bruxelles un nouveau délai pour pouvoir ramener son déficit public sous les 3% du PIB.

J.M.