BFM Business

Morgan Stanley paie pour tourner la page des subprimes

-

- - Mario Tama - AFP

Après Goldman Sachs, JPMorgan et Bank of America, Morgan Stanley est la dernière grande banque américaine à tourner la page de la crise des subprimes en signant un gros chèque aux autorités américaines. La banque d'affaires a finalisé un accord de 3,2 milliards de dollars pour solder des litiges portant sur ces crédits immobiliers adossés à des produits financiers complexes à l'origine de la crise, a annoncé jeudi le ministre de la Justice de l'État de New York. Cette annonce intervient un an après un accord de principe dont le montant de l'amende était à l'époque de 2,6 milliards de dollars.

N.G. avec AFP