BFM Business

Les banques françaises vont payer pour Dexia

Le fonds d'aide aux collectivité touchées par la faillite de Dexia sera en partie financé par les banques.

Le fonds d'aide aux collectivité touchées par la faillite de Dexia sera en partie financé par les banques. - -

Une taxe sur les établissements systémiques devrait être instaurée dans le cadre du Budget 2014. Une manière de financer, en partie, le fonds d'aide aux collectivités ayant souscrits des emprunts toxiques auprès de Dexia.

Les banques seront de nouveau mises à contribution dans le Budget 2014, le gouvernement ayant en effet prévu de relever la "taxe sur les établissements systémiques". Le but: soutenir les collectivités locales qui ont souscrit des emprunts toxiques auprès de Dexia.

Les banques vont ainsi devoir payer pour les erreurs de l’établissement franco-belge. C'est en tous cas une option très sérieuse, affirme-t-on à Bercy.

Concrètement, le gouvernement a prévu de relever la taxe systémique: les banques paieront donc un peu plus pour financer le fond de soutien aux collectivités locales mises en difficultés après la faillite de Dexia. Une facture supplémentaire de 50 millions d'euros pour les banques, en théorie.

Surprise de dernière minute

C'est pourtant l'Etat qui avait prévu de financer ce fond. Une ligne avait été votée dans le budget dès 2012, mais l'argent n'avait jamais été débloqué.

Aujourd'hui, restriction budgétaire oblige, le gouvernement a décidé de se tourner vers les banques. Résultat, ce sont les établissements les plus solides, puisque cette taxe sera indexé sur les fonds propres, qui vont devoir payer. Une surprise de dernière minute.

Mardi 17 septembre, toutes les banques contactées par BFM Business ont assuré qu'elles n'avaient pas été consultées.

Caroline Morisseau