BFM Business

Le palmarès RMC des banques les moins chères

Selon le palmarès exclusif RMC des banques les moins chères, la Banque Postale arrive en tête des établissements les moins coûteux pour leurs clients.

Selon le palmarès exclusif RMC des banques les moins chères, la Banque Postale arrive en tête des établissements les moins coûteux pour leurs clients. - -

EXCLUSIF - RMC publie pour la première fois le palmarès des banques françaises les moins chères. Frais de virement, cartes de crédit, commissions d’intervention... Découvrez les établissements les moins gourmands et ceux qui coûtent le plus cher à leurs clients.

Vous allez bientôt recevoir – ou peut-être avez-vous déjà reçu – une plaquette de votre banque détaillant, en tête des brochures tarifaires, une liste de 10 tarifs standards.

Ces 10 critères, déterminés par le ministère de l'Economie, ont pour but de permettre aux consommateurs de comparer plus facilement le coût des différentes banques. Et c’est ce qu’a fait RMC pour les 10 plus grandes banques françaises (hors enseignes sur Internet).

Voici le classement, de la moins chère à la plus onéreuse (Pour télécharger le tableau détaillé des tarifs, cliquez ici) :
1 - Banque Postale 2 - HSBC 3 - Crédit Agricole 4 - Banque Populaire 5 - BNP 6 - Caisse d'Epargne 7 - Société Générale 8 - Crédit Mutuel 9 - LCL 10 - CIC

Mention "Très bien" pour la Banque Postale

La banque Postale arrive en tête, et loin devant, puisqu’elle obtient la mention "Très bien" avec une note de 9,46 sur 10. Un bon score qui « s’explique par l’Histoire », estime Serge Maitre, secrétaire général de l'Association française des usagers des banques (Afub) : « La banque Postale était l’établissement pratiquement gratuit il y a quelques années, donc sa tarification, qui certes augmente chaque année, reste encore très inférieure à celle de ses concurrents.
Ça s’explique aussi sans doute parce que le management des coûts n’est pas le même. La banque Postale est un établissement très "grand public" ; elle doit donc sans doute faire des économies d’échelle. » Le prix de la carte de paiement y est en effet moins cher qu'ailleurs ; les tarifs des virements sont les plus intéressants et le retrait d'argent à un autre distributeur que celui de la poste est tout le temps gratuit.

Bonnet d’âne pour LCL et CIC

Loin derrière la Banque Postale et numéro deux de notre classement : HSBC, qui propose des tarifs très intéressants si vous choisissez par exemple de recevoir l'état de votre compte par SMS. Le crédit agricole d'Ile-de-France (IDF) se classe troisième. Le crédit mutuel, LCL et le CIC IDF sont bons derniers. LCL par exemple obtient le bonnet d'âne en ce qui concerne le tarif de la carte de paiement à débit immédiat : près de 40 euros, alors que deux autres établissements la propose à moins de 35 euros. Avec un abonnement mensuel à 2,90 € et une carte à débit différé à presque 46 €, le CIC IDF arrive dernier de ce classement.

« Trop souvent, le client a l’impression de n’être qu’un numéro »

Anticipant les arguments de défense des établissements bancaires aux mauvaises notes, Serge Maître explique : « On pourrait se dire que l’établissement le plus cher s’en met plein les poches. Il vous rétorquera sans doute qu’avec un banquier, ce n’est pas qu’une affaire de prix, mais aussi une affaire de qualité, et qu’en contrepartie d’un tarif plus élevé il offre une écoute plus grande, une qualité qui n’est pas celle d’un comptoir anonyme… Il faut tempérer ce type d’affirmations, parce que trop souvent le client a l’impression de n’être gérer que comme un numéro, c’est-à-dire profitable, rentable, et c’est tout. »

Laissez dans le forum ci-dessous vos commentaires et expériences en tant que client : trouvez-vous vos frais bancaires abusifs ? Sont-ils suffisamment bien affichés ? Les banques ont-elles fait des progrès ou trouvez-vous qu’elles abusent ? La parole est à vous…

Le titre de l'encadré ici

Critères et méthodologie|||

La liste des 10 tarifs bancaires standards, communiquée par Bercy

Abonnement permettant de gérer ses comptes sur l’Internet Produit offrant des alertes sur la situation du compte par SMS Carte de paiement internationale à débit immédiat Carte de paiement internationale à débit différé Carte de paiement à autorisation systématique Retrait en euros d’un distributeur automatique de billets d’un autre établissement de la zone euro avec une carte de paiement internationale Virement SEPA occasionnel externe dans la zone euro Frais de prélèvement  Commission d’intervention Assurance perte ou vol des moyens de paiement

Source : Ministère de l'Economie et des Finances

Méthodologie de notre étude

Les 10 banques : les 10 plus grandes enseignes françaises (hors enseignes sur internet) Pour les banques régionales, nous avons choisi l’Ile-de-France (IDF) comme référence, sachant que les tarifs peuvent varier d'une région à une autre. Les notes, sur 130, ont été ramenées à une moyenne sur 10. Trois critères ont été surpondérés en raison de leur importance : coût de la carte à débit immédiat, retrait euro et frais de prélèvement. NB : Suivant les banques, il est plus ou moins facile de trouver les tarifs sur internet. Ils y sont, mais parfois il faut du temps avant de les trouver. Seule La Banque Postale propose ses tarifs sur la page d'accueil de son site.

La Rédaction et Stéphanie Collié