BFM Business

Le nom du nouveau patron du Crédit Agricole se précise

Le Crédit Agricole doit amorcer une profonde réorganisation

Le Crédit Agricole doit amorcer une profonde réorganisation - Eric Piermont - AFP

Philippe Brassac, actuellement secrétaire général de la Fédération nationale du Crédit Agricole, devrait prendre la tête de la banque verte, selon plusieurs sources concordantes citées par l'AFP.

Le Crédit Agricole semble s'être trouvé un nouveau chef. Selon plusieurs sources concordantes citées par l'AFP, Philippe Brassac, actuellement secrétaire général de la Fédération nationale de la banque, est sur le point de devenir le directeur général de Crédit Agricole SA (CASA), l'entité cotée du groupe.

A ce jour, Philippe Brassac est "le seul candidat déclaré" à ce poste, actuellement occupé par Jean-Paul Chifflet, a affirmé une source proche. Le mandat de l'actuel directeur général de CASA arrivera à échéance à l'occasion de la prochaine assemblée générale du groupe, le 20 mai.

Le candidat des caisses régionales

Une autre source a toutefois précisé que le processus du comité des nominations de Crédit Agricole SA n'était pas encore terminé.

Il n'est donc pas acquis que la nomination du successeur de Jean-Paul Chifflet soit entérinée lors du prochain conseil d'administration du 17 février, qui doit valider les comptes annuels 2014 publiés le lendemain.

Issu de l'organe politique du groupe mutualiste, composé de 39 caisses régionales, Philippe Brassac est "évidemment" soutenu par la FNCA, a-t-on expliqué à l'AFP. Or, la Fédération est l'actionnaire majoritaire de Crédit Agricole SA, à travers la holding SAS La Boëtie où sont logés les 56,2% de CASA détenus par les caisses régionales. Contactés par l'AFP, la FNCA et Crédit Agricole SA n'ont pas souhaité réagir.

Une vaste réorganisation à venir

Né en 1959, diplômé de l'Ecole nationale de la statistique et de l'administration économique (ENSAE) et titulaire d'un Diplôme d'études approfondies en mathématiques, Philippe Brassac est entré au Crédit Agricole en 1982, et est depuis 2001 directeur général du Crédit Agricole Provence Côte d'Azur.Il est également vice-président de la SAS La Boëtie.

S'il devient directeur général de CASA, Philippe Brassac aura à mener à bien la vaste réorganisation du groupe en cours, qui prévoit que la Fédération récupère les pouvoirs d'organe central du groupe. Si ce projet a été un temps mis de côté en raison de la crise en zone euro, il est revenu au premier plan au cours des derniers mois.Nécessitant une modification législative, il a reçu le soutien des pouvoirs publics, a appris l'AFP d'une troisième source.

J.M. avec AFP