BFM Business

Le gouverneur de la Banque d'Angleterre prolonge son mandat

L'avenir de Mark Carney à la tête de la Banque d'Angleterre était en suspens.

L'avenir de Mark Carney à la tête de la Banque d'Angleterre était en suspens. - Policy Exchange - Wikimedia commons - CC

Mark Carney a annoncé lundi qu'il prolongeait d'un an son mandat à la tête de l'institution, jusqu'à fin juin 2019.

Mark Carney a annoncé lundi qu'il prolongeait d'un an son mandat à la tête de la Banque d'Angleterre, jusqu'à fin juin 2019, dans une lettre publiée sur le site de la banque.

Le gouverneur précise dans une lettre adressée au chancelier de l'Echiquier qu'il souhaite prolonger son mandat "au-delà de la période attendue du processus de l'article 50" qui doit déclencher la sortie de l'Union européenne du Royaume-Uni "pour contribuer à assurer une transition ordonnée vers la nouvelle relation du Royaume-uni avec l'UE".

"Contribuer à une transition en douceur"

La Première ministre Theresa May lui avait exprimé son soutien dans la journée de lundi alors que circulaient des rumeurs sur un possible départ dès la mi-2018. "Je serais honoré de prolonger d'une année supplémentaire ma durée de service comme gouverneur, jusqu'à la fin du mois de juin 2019", écrit Mark Carney dans une lettre adressée au ministre des Finances Philip Hammond et publiée sur le site internet de la banque centrale.

"En prolongeant mon mandat au-delà de la période attendue pour le processus de l'Article 50 (sur la sortie de l'Union européenne), j'espère contribuer à une transition en douceur vers une nouvelle relation entre le Royaume-Uni et l'Europe", ajoute-t-il. L'annonce de Mark Carney a fait rebondir la livre sterling à plus de 1,22 dollar sur le marché des changes.

Y.D. avec agences