BFM Business

La taxe sur les transactions financières va plomber Dexia

BFM Business

La taxe sur les transactions financières envisagée par onze pays européens aurait coûté à Dexia, si elle était déjà entrée en vigueur, près de 700 millions d'euros en 2013. C'est ce qu'a déclaré mercredi 22 mai Robert de Metz, président de la banque franco-belge en cours de démantèlement.

Auditionné par la commission des Finances de l'Assemblée nationale, il a indiqué que Dexia avait calculé que cette taxe lui aurait coûté 574 millions d'euros en 2012, ajoutant : "Appliquée à 2013, compte tenu de ce qu'on a prévu de faire (...) on est sans doute autour de 700 millions d'euros".

>> A LIRE AUSSI - La taxe sur les transactions financières "coûterait 7 milliards d'euros à Natixis"

BFMbusiness.com