BFM Business

La Société Générale veut éviter que Kerviel "gagne de l'argent" sur l'affaire

BFM Business

La Société Générale est prête à "discuter" avec Jérôme Kerviel d'"un arrangement qui fasse du sens" sur les 4,9 milliards d'euros de dommages et intérêts attribués à la banque. Mail elle veut éviter que l'ex-trader s'enrichisse sur l'affaire, selon son PDG Frédéric Oudéa.

"On ne va pas, évidemment, demander à Jérôme Kerviel de rembourser 4,9 milliards", a indiqué le dirigeant lors de l'émission "Le grand jury" diffusée sur RTL en partenariat avec LCI et Le Figaro. "On évitera qu'il gagne de l'argent sur cette histoire", a-t-il ajouté.

BFMbusiness.com