BFM Business

La Fnac lance une carte bancaire gratuite

La Fnac mise sur les services bancaires pour fidéliser ses clients.

La Fnac mise sur les services bancaires pour fidéliser ses clients. - Philippe Huguen - AFP

Le distributeur propose une carte de paiement dont seuls ses adhérents peuvent bénéficier. Une nouvelle façon de les fidéliser.

Après Carrefour et Orange, la Fnac lance à son tour une offre de service bancaire, proposant aux membres de son programme de fidélité une carte bancaire de paiement gratuite, a-t-elle annoncé mardi. "Nouveau levier de fidélisation, cette carte permet à l'enseigne de renforcer l'attractivité de son programme d'adhésion", indique la Fnac dans un communiqué.

-
- © -

Le programme de fidélité de la Fnac (cartes Fnac et Fnac +, toutes deux payantes) rassemble cinq millions d'adhérents. Il propose déjà plusieurs avantages, dont l'accès à des caisses prioritaires en magasin ou la livraison gratuite en 1 jour. La nouvelle carte bancaire qui y sera associée sera gratuite et permettra notamment de récupérer en crédit sur son compte fidélité Fnac 1% de tous les achats qui seront réglés avec elle.

Les banques de plus en plus concurrencées

Cette carte, lancée en partenariat avec Crédit Agricole Consumer Finance, sera rattachée au compte bancaire existant des clients et ne nécessite donc pas de changer de banque. Elle sera utilisable pour tout type d'achat, y compris hors Fnac et lors des retraits en distributeurs automatiques, dans le réseau Mastercard, en France et à l'étranger.

La Fnac n'est pas le premier distributeur à se lancer dans les services bancaires. De nombreuses enseignes de la grande distribution, comme Leclerc ou Auchan, proposent déjà des cartes bancaires, mais celles-ci sont généralement payantes. Depuis la mi-avril, Carrefour a étendu son offre bancaire en lançant un compte courant en libre-service, activable en ligne et associé à une carte bancaire internationale.

Les banques traditionnelles sont de plus en plus concurrencées en France par de nouveaux acteurs, comme les banques en ligne ou plus récemment par l'opérateur de télécoms Orange, qui va lancer en juillet une nouvelle banque mobile.

N.G. avec AFP