BFM Business

La BCE annonce une série d'opérations pour aider les banques à se financer

(Fabrizio Bensch / Reuters)

(Fabrizio Bensch / Reuters) - -

Lors de sa dernière conférence à la tête de l’institution, Jean-Claude Trichet a opté jeudi pour un statut quo monétaire en maintenant ses taux directeurs. Il a surtout envoyé un signal fort au secteur bancaire en annonçant une série de refinancements pour les établissements en difficulté.

D'abord il y a le recours à un outil mis en sommeil en décembre 2009. Deux opérations spéciales de prêts aux banques sur une année.

La première, en octobre. La seconde, en décembre. Et le refinancement sera illimite.

Il y a deux ans, les banques s'étaient ruées vers ce guichet exceptionnel, ou elles ont alors obtenu plus de 400 milliards d'euros d'argent frais.

Deuxième volet du soutien de la BCE : un nouveau programme de rachat d'obligations sécurisées. Il commence le mois prochain pour une année au maximum. Afin de passer "le pont de 2012", comme a dit Jean-Claude Trichet.

Pour l'essentiel, ces obligations sécurisées représentent des titres adossés à de l'immobilier.C'est dire l'importance de cet appui pour de nombreux établissements spécialisés.

La BCE réclame quelques contreparties aux banques. En premier lieu, un renforcement de leurs bilans.

Mais pas seulement. Jean-claude Trichet égrène : vous devez mettre des profits de côté pour les temps difficiles ! Vous devez modérer les rémunérations ! En clair les bonus...

On peut aussi ajouter que ces demandes n'ont pas vraiment de caractère contraignant.

Benaouda Abdeddaïm