BFM Business

L'avocat du trader : « La banque a perdu… mais c’est sa faute ! »

BFM Business

Le trader de la Société Générale a finalement été remis en liberté. Son avocat s'en réjouit, et dénonce la responsabilité de la banque.


Contre l'avis du parquet, le courtier de 31 ans a été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Le procureur de la République avait requis la détention provisoire afin de garantir les investigations, autrement dit pour éviter une fuite à l'étranger mais aussi protéger Jérôme Kerviel de la pression médiatique. Il fait donc appel de la décision des juges d'intruction saisis de l'affaire. Et c'est maintenant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris qui doit statuer sur le sort du courtier.

Maître Christian Charrière-Bournazel est l'un des avocats de Jérôme Kerviel. « Très heureux de cette décision qui contredit l’énorme tapage » fait sans raison autour de son client, il souligne que la Société Générale est seule responsable de ses pertes. « La banque a perdu… mais c’est sa faute ! », conclue-t-il, satisfait. (voir extrait sonore ci-contre)

La rédaction