BFM Business

L’augmentation des catastrophes climatiques touche en premier l’Amérique du Nord

BFM Business

D’après l’étude publiée par le réassureur allemand Munich Re mercredi, le nord du continent américain est la zone géographique qui pâtit le plus de la hausse des catastrophes climatiques sur les 30 dernières années. Hausse qui a provoqué une explosion des coûts de dédommagements pour les assureurs.

Pour Munich Re, le montant des dommages liés à des évènements climatiques intervenus entre 1980 et 2011 s’élève à 1060 milliards de dollars pour cette seule zone. Environ la moitié de cette somme a effectivement été prise en charge par les assurances.

Citons par exemple la sécheresse récurrente dans la "Sun Belt", et le phénomène de plus en plus courant des tornades. L’ouragan Katrina, qui avait ravagé la Nouvelle Orléans, est la catastrophe qui a coûté le plus cher aux assureurs.

BFMbusiness et AFP