BFM Business

Knight Capital évite la faillite grâce à l'obtention de 400 millions de dollars

Knight Capital a massivement envoyé des ordres erronés sur les marchés, la semaine dernière.

Knight Capital a massivement envoyé des ordres erronés sur les marchés, la semaine dernière. - -

Ce lundi 6 août, la firme de courtage américaine a confirmé qu’elle avait obtenu un financement de 400 millions de dollars. Le groupe est dans la tourmente depuis la semaine dernière à la suite d'un bug.

Un consortium d’investisseurs, qui réunit les grands noms de la place boursière, va injecter 400 millions de dollars de capitaux pour sauver Knight Capital. Le courtier l’a confirmé, ce lundi matin, avant l’ouverture des marchés américains. Cette recapitalisation prend la forme de titres préférentiels convertibles en actions. La firme peut ainsi continuer à opérer après les déboires de la semaine passée.

Les marchés exposés aux failles techniques

Knight Capital, l'un des principaux opérateurs de marchés aux Etats-Unis, a rencontré des soucis après avoir mis en place un nouveau logiciel de gestion. La firme de courtage a massivement envoyé des ordres erronés sur de nombreux titres négociés à la Bourse de New York. Environ 140 actions ont été concernées par ces erreurs qui ont coûté plus de 400 millions de dollars à Knight Capital.

En quelques minutes, la firme s'est retrouvée totalement acculée. Elle a perdu l'équivalent de quatre fois son bénéfice de 2011, soit bien plus que tout son chiffre d'affaires du deuxième trimestre. Cette affaire fait en tout cas ressurgir les failles techniques susceptibles d’affecter les marchés américains.

Emmanuel Duteil et BFMbusiness.com