BFM Business

George Soros pourrait investir en Grèce

Georges Soros compte injecter des capitaux "dans les banques qui en ont besoin".

Georges Soros compte injecter des capitaux "dans les banques qui en ont besoin". - -

Dans un entretien au journal allemand Der Spiegel, publié dimanche 23 février, le magnat américain de la Finance évoque son optimisme quant à l'avenir de l'euro. Il compte investir dans les banques européennes et réfléchit à la Grèce.

"Je crois à l'euro". Cette déclaration n'émane pas d'un dirigeant européen mais du célèbre investisseur George Soros, connu pour "avoir fait sauter la Banque d'Angleterre".

Dans un entretien accordé au très réputé journal allemand Der Spiegel, dimanche 23 février, l'homme d'affaires américain évoque son optimisme quant à l'avenir de la monnaie unique.

"C'est pour cela que mon équipe d'investissements est soucieuse de faire beaucoup d'argent assez rapidement en Europe, par exemple en injectant des capitaux dans les banques qui en ont besoin au plus vite", déclare-t-il, soulignant que la zone euro avait précisément besoin de ce type d'investissements.

"Les conditions économiques se sont améliorées en Grèce"

Son "équipe" pourrait également investir en Grèce. "Les conditions économiques se sont améliorées dans ce pays. Désormais, la question est celle de savoir si l'on peut y gagner de l'argent durablement. Si cela s'avère possible, alors nous investirons."

Il fustige, par ailleurs, l'attitude adoptée par l'Allemagne en particulier sa volonté d'imposer à tous une austérité qui a aggravé les effets de la crise.

Si les marchés financiers de la zone euro ont renoué avec le calme, il n'y a toujours pas de reprise durable, a-t-il noté. "Je crains que la zone euro fasse l'expérience d'une longue phase de stagnation économique semblable à celle que le Japon a traversé au cours des 25 dernières années", affirme-t-il.

J.M. avec Reuters