BFM Business

Des escrocs détournent 30 millions d'euros avec une arnaque à la Madoff

BFM Business

La police a démantelé un réseau d'escrocs qui œuvraient depuis 2008 : ils promettaient des placements au rendement mirobolant, 30% par an, mais en fait détournaient l’argent. 21 personnes ont été arrêtés, dont 14 en France.

Encore une affaire de type Madoff. Cela se passe dans toute l’Europe mais l’arnaque est née en Normandie. A l’origine, un réseau de personnes qui promettait des placements au rendement mirobolant- 30% par an- mais en fait détournaient l’argent. 400 foyers auraient été arnaqués depuis 2008. Jusqu’à ce coup de filet de la police le 17 juin dernier, qui a procédé à l’arrestation de 21 personnes dont 14 en France. Montant possible du butin : 30 millions d’euros qui auraient déjà été placés sur des comptes offshore.

C’est ici, dans ces luxueux châteaux normands, que les arnaqueurs réunissaient leurs potentielles victimes pour leur proposer des placements aux rendements exceptionnels. En fait un système à la Bernard Madoff, où l’argent était détourné par les pseudo-gestionnaires de fortune.

Des mouvements bancaires suspects donnent l'alerte

400 victimes et surtout 30 millions d’euros de préjudice estimé. Pour en arriver à un tel butin, les escrocs ont fait des victimes dans toute la France : d’abord en Normandie puis dans l’est et le sud-est et même en Allemagne, l’argent étant transféré sur des comptes offshore aux Seychelles ou au Luxembourg.

Ce sont justement des mouvements bancaires suspects qui ont alerté les autorités financières il y a deux ans. Démanteler le réseau a nécessité la coopération de nombreux services dans toute l’Europe.

Les enquêteurs ont déjà saisir pour trois millions d’euros de maisons, bateaux et voitures de luxe. Mais il ne s’agit que de la partie émergée de l’iceberg. Retrouver tous les avoirs volés et les comptes en banque des escrocs pourrait prendre encore entre six et douze mois.

Thomas Paulmyer et Guillaume Garet.