BFM Business

Credit Suisse pourrait fermer la porte de sa banque privée aux Etats-Unis

Tidjane Thiam, directeur général de Credit Suisse, veut libérer du capital pour investir dans de nouvelles affaires.

Tidjane Thiam, directeur général de Credit Suisse, veut libérer du capital pour investir dans de nouvelles affaires. - Michael Buholzer - AFP

La banque devrait annoncer, en octobre, son intention de mettre fin à ses activités de private banking aux Etats-Unis.

Credit Suisse pourrait opérer un gros changement aux Etats-Unis. La banque déciderait de fermer ses activités de banque privée, croit savoir le journal Schweiz am Sonntag. Elle y gère pourtant 103 milliards de dollars. Et la banque d'investissement serait réduite.

Pourquoi de tels changements? Tidjane Thiam, directeur général, veut libérer du capital afin d'avoir plus de fonds propre et investir dans de nouvelles affaires. En effet, les activités de prime-brokerage (des services spécifiques aux hedge funds) ou de placements financiers à taux fixes sont très consommatrices de capitaux.

Décision dès octobre

La décision officielle devrait être connue en octobre. Normalement, ces modifications auraient dû être présentées en novembre, mais avec l'augmentation de capital prévue, Tidjane Thiam a décidé d'avancer les annonces.

Par ailleurs, des changements devraient aussi intervenir dans la direction. Robert Shafir, co-directeur de la division Private Banking et le chef des finances David Mathers, devraient partir. David Mathers serait remplacé par Gaël de Boissard, chef de la banque d’investissement.

D. L.