BFM Business

Camion de la Banque alimentaire attaqué à Marseille: «Les bras nous en tombent»

-

- - -

Un camion de lait de la Banque alimentaire a été braqué mardi par une bande à l'entrée d'une cité de Marseille. Les jeunes voulaient «vérifier» si des policiers ne s'y cachaient pas. Le président de l'association est consterné.

La scène se déroule hier mardi, aux environs de 10h30. Un camion de la Banque alimentaire transportant du lait s'apprête à pénétrer dans une cité des quartiers Est de la ville, lorsqu'il est stoppé par une barrière de poubelles remplies de sable. Immédiatement surgit une « bande d'énergumènes » qui encercle le véhicule. Selon l'association, ils ont affirmé au chauffeur qu'ils étaient chargés de « vérifier le chargement », et en particulier « qu'il n'y avait pas de policiers à l'intérieur ».

« Maintenant on s'en prend aux gens qui viennent aider les plus démunis »

Après avoir ouvert les portes et inspecté l'intégralité de son contenu, ils ont laissé le camion repartir. « Les bras nous en tombent. Aujourd'hui c'était du lait, donc ça ne les a pas intéressés, mais demain on se fera dépouiller d'autres choses si ça les intéresse », se désole Jacques Ansquer, président de la Banque alimentaire des Bouches-du-Rhône. « Nous ne sommes plus dans une situation de non-droit, il y a désormais des zones régies par un autre droit que le nôtre (...) Avant, on s'attaquait aux policiers, aux pompiers, aux chauffeurs de bus, maintenant on s'en prend aux gens qui viennent aider les plus démunis. Mais il n'est pas question pour nous de renoncer à notre mission ».