BFM Business

Aéronautique : Latécoère, pépite industrielle française bientôt américaine ?

L'entreprise toulousaine Latécoère s'est spécialisée dans les portes et les fuselages d'avions.

L'entreprise toulousaine Latécoère s'est spécialisée dans les portes et les fuselages d'avions. - Rémy GABALDA / AFP

Le fonds d’investissement américain Searchlight a lancé vendredi une OPA amicale sur l’équipementier aéronautique français, spécialiste des portes et fuselages d'avions.

Entre 1917 et 1918, 600 avions sortent pour la première fois des usines de Latécoère. L’équipementier aéronautique français, qui fête son cent-deuxième anniversaire cette année, est aujourd’hui l'un des acteurs clefs du secteur à l’échelle mondiale. Le prochain anniversaire de l’entreprise toulousaine pourrait néanmoins avoir des accents anglo-saxons : le fonds d'investissement américain Searchlight, qui détient déjà 26% du capital, s’apprête à lancer une OPA amicale pour en prendre le contrôle.

Au prix de 3,85 euros par titre, l’offre publique d’achat sera déposée auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF) au troisième trimestre 2019, « à la suite de l'avis motivé du conseil d'administration de Latécoère sur le projet d'offre », précisait vendredi le fonds d’investissement, qui assurait apporter « tout son soutien à l'équipe de direction et à la stratégie » du spécialiste des portes et fuselages d'avions. Une telle offre valorise l’entreprise occitane, dont le siège historique est à Toulouse, à 365 millions d'euros.

En avril dernier, Searchlight avait déboursé un peu plus de 100 millions d’euros pour acquérir 26% des parts de l’équipementier aéronautique jusqu’alors détenues par trois autres fonds d’investissement – Apollo, Monarch et CVi Partners – entrés au capital quatre ans auparavant. Monarch et CVi Partners, principaux créanciers de Latécoère alors profondément endetté, avaient participé à sa recapitalisation pour en devenir de grands actionnaires.

Un expert indépendant

Point de précipitation du côté de Toulouse pour rendre son avis. Un expert indépendant sera prochainement nommé par Latécoère pour étudier les conditions financières de l'offre publique d'achat. Le conseil d’administration s’exprimera sur le projet d'offre d'offre « après obtention du rapport de l'expert indépendant et de l'avis des instances représentatives du personnel », déclarait lundi le groupe dans un communiqué.

>>Télécharger la fiche société de LATECOERE sur Verif.com

Une offre au bon moment pour Searchlight ? Compte tenu du prix de l'action, peu chère par rapport au secteur, et du fort potentiel de l’équipementier aéronautique, le fonds d’investissement américain pourrait réaliser une bonne opération. Après avoir vu son bénéfice net fondre de 80% l’année passée, Latécoère a connu une forte croissance de son chiffre d'affaires (+16,8%) au premier trimestre 2019, porté par la hausse des contributions des volumes de programmes Boeing.

Rien n’est encore finalisé. L’offre reste en effet conditionnée à l'obtention des autorisations réglementaires et administratives. Le projet doit notamment obtenir le feu vert américain, via la procédure de « CFIUS », et celui de Bercy au titre des règles sur les investissements étrangers.

La rédaction