BFM Business

Voici les entreprises tricolores dans lesquelles les Français rêvent de travailler 

Le groupe de défense DCNS fait une entrée fracassante dans le classement des meilleurs employeurs.

Le groupe de défense DCNS fait une entrée fracassante dans le classement des meilleurs employeurs. - Roslan Rahman- AFP

Cette année trois grands groupes de secteur de l'aéronautique et de la défense font la course en tête dans le baromètre Randstad des entreprises les plus attractives de France.

Pour recruter les meilleurs éléments, une entreprise doit se montrer attractive. Un travail de fond, dans lequel un secteur d'activité excelle particulièrement cette année: l'aéronautique et la défense. Dans le palmarès 2017 de la marque employeur réalisé par Randstad, trois entreprises de ce secteur monopolisent le podium. Le poids lourd de l'industrie navale de la défense DCNS y effectue même une entrée fracassante, en décrochant la première marche du podium.

Peu connue du grand public, DCNS fait régulièrement partie des meilleurs employeurs de France dans différentes études d'attractivité. De plus l'entreprise a occupé le devant grâce à un contrat signé avec l'Australie pour douze sous-marins à la fin 2016, période où a été réalisée l'étude, ce qui a probablement dopé son image de marque.

La deuxième marche du podium est occupée par Airbus Group, une place qu'il occupait déjà dans le classement 2016. Dassault aviation, leader l'année dernière, doit se contenter de la 3ème place. Mais il est vrai que l'entreprise pilotée par Eric Trappier a vécu quelques turbulences. Sans le succès des Rafale à l'export, elle aurait pris de plein fouet les vents contraires qui soufflent sur le marché de l'aviation d'affaires.

L'aéronautique en tête sur 5 critères

Pourquoi les salariés, les étudiants et les demandeurs d'emploi français plébiscitent-ils à ce point les entreprises aéronautiques, qui décrochent un score d'attractivité de 50%, soit 20 points de plus que la moyenne? Les personnes interrogées soulignent cinq points forts: la qualité de l'ambiance au travail, l'équilibre vie professionnelle et privée, les opportunités de carrière qu'il offre et l'intérêt des missions. Mais aussi, et surtout, les salariés jugent qu'aucun autre secteur n'offre autant de chances de travailler avec des technologies de pointe.

Et l'attractivité de DCNS, Airbus et Dassault transcendent toutes les catégories de salariés : hommes et femmes, jeunes actifs et seniors, ouvriers qualifiés et ingénieur sur-diplômés.

Les autres secteurs appréciés des Français

Le secteur de l'aéronautique et la défense arrive loin devant l'industrie des biens de consommation qui doit se contenter d'un taux de satisfaction de 40%. Les salariés apprécient néanmoins la bonne santé financière et la bonne image générale de ce secteur d'activité. Il obtient également des scores honorables sur l'ambiance au travail, l'équilibre vie privée/vie professionnelle.

L'industrie agro-alimentaire arrive à la troisième place, avec un score de 39%, en hausse par rapport à l'année dernière, suivi par la pharmacie, également en hausse (38 contre 34 en 2016). Les médias font moins rêver les Français, puisqu'il fait partie, l'énergie et les télécoms, des trois secteurs dont l'appréciation recule. Seule la distribution alimentaire fait pire que les Télécoms, avec un score de 21%. 

Méthodologie: L’étude Randstad Employer Branding est réalisée par TNS. L’institut d’études a envoyé entre le 25 novembre 2016 et le 16 décembre 2016 un questionnaire à 7.042 personnes (salariés, chômeurs et étudiants) en leur soumettant une liste de 250 entreprises. Pour chaque entreprise mentionnée, seules les sondés déclarant la connaître étaient invité à évaluer son attractivité, ce critère permettant de gommer l’avantage en termes de notoriété que les entreprises plus connues pourraient avoir par rapport aux autres.

-
- © -
C.C.