BFM Business

Pourquoi vous devriez continuer à envoyer vos voeux

Prenez le temps de rédiger une carte de voeux à vos contacts privilégiés plutôt que d'envoyer un email.

Prenez le temps de rédiger une carte de voeux à vos contacts privilégiés plutôt que d'envoyer un email. - BFMbusiness

En 2016, faut-il encore se plier à cette tradition? Si vous voulez entretenir votre réseau, c'est une opportunité à ne pas rater. À condition de bien le faire.

Faire la bise le 31 décembre à minuit à ceux qui fêtent l'événement avec vous, puis envoyer quelques vœux par SMS à vos proches, voilà à quoi se résume l'habituel cérémonial du réveillon de la Saint-Sylvestre. Mais que faites-vous dans le cadre professionnel? Rien depuis que vous avez renoncé à envoyer des cartes de vœux, activité que vous jugez désuète et, surtout, fastidieuse. À tort. Cette vieille tradition d'origine britannique offre en effet une occasion inespérée de consolider son réseau.

La nouvelle année est le seul moment où l'on peut se rappeler au bon souvenir de quelqu'un sans motif particulier. "Cela permet de se maintenir dans l'esprit des gens qui vont vous oublier sinon", explique Maxime Maeght, auteur du "Guide du networking pour développer votre clientèle" (Ed. Eyrolles). Si vous avez changé de poste récemment, c'est aussi l'occasion d'informer votre réseau de vos nouvelles responsabilités et de vos coordonnées.

Pour éviter que cet envoi ne devienne une corvée, il faut d'abord avoir sous la main un listing parfaitement à jour de ses contacts. Pas question de s'en préoccuper en décembre, c'est tout au long de l'année qu'il faut se plier à cet exercice pour qui veut devenir un as du réseautage.

Cibler ses envois

Autre écueil qui peut en décourager certains: sous quelle forme faut-il les envoyer? Les cartes de vœux papier perdent chaque année du terrain. De plus en plus d'entreprises n'en font plus imprimer se contentant de fournir à leurs collaborateurs une version électronique. Mais si vous en avez à disposition, envoyez-les en priorité "à ceux à qui cela fera le plus plaisir", conseille Maxime Maeght.

Comme ce conseil n'est pas toujours facile à appliquer, mieux vaut donc se focaliser sur un deuxième critère: privilégier les meilleurs contacts. À savoir les personnes avec lesquelles vos occupations professionnelles vous mettent le plus souvent en relation (les clients par exemple), ceux qui vous ont rendu service (n'oubliez pas qu'il s'agit de réseautage!) ou encore les personnes que vous appréciez particulièrement.

Glisser un petit mot personnalisé

Cela peut constituer une liste d'une trentaine de personnes si l'on occupe un poste dans la gestion. En revanche, si l'on est commercial ou que l'on œuvre dans la communication, ce chiffre peut exploser pour atteindre plusieurs centaines.

Il faut à tout prix éviter d'envoyer la carte telle quelle, c’est-à-dire en se contentant de la signer. Il faut y ajouter une petite phrase souhaitant le meilleur pour l'année à venir. Vous pouvez aussi y glisser une anecdote ayant rapport à l'un de vos échanges pour gagner en proximité et en complicité avec le destinataire.

Pour le reste de vos contacts, utilisez donc les mails. Mais l'envoi doit lui aussi être soigné et le texte personnalisé autant que possible. Il faut aussi éviter de mettre tout le monde en copie. Dans le monde des affaires, en plus d'exposer les adresses des uns et des autres, cela peut être gênant de voir qui est en rapport avec qui.

Enfin, vous allez probablement aussi recevoir des cartes de vœux. Il faut prendre le temps d'y répondre. Aux cartes de vœux reçues par courrier, il est de bon ton de répondre par la même voie. Mais ne vous offusquez pas si vous ne recevez pas de réponse. Peut-être aurez-vous plus de chances l'année prochaine.

Coralie Cathelinais