BFM Business

Plus d'un Français sur trois préfère travailler dans un open space

L'open space est l'espace de travail de référence des projets de groupe

L'open space est l'espace de travail de référence des projets de groupe - Intervoice TM - Wikimedia Commons - CC

À en croire un sondage réalisé par Monster, les salariés français ne rêvent pas tous d'avoir un bureau individuel. Les partisans de l'open space sont presque aussi nombreux que les tenants de l'intimité.

Le bruit et l'odeur. L'open space présente de nombreux défauts qui font que les cols blancs français ne l'aiment pas: environnement sonore déplaisant, effluves de restes de repas ou d'apéro… À tel point que, selon un sondage réalisé en 2015, les Français apparaissaient comme les Européens les moins ravis d'avoir à partager leur espace de travail. Mais leur opinion sur le sujet est peut-être moins tranchée qu'il n'y paraît.

En effet, un sondage (*) réalisé par le site de recrutement Monster.fr et publié lundi 3 octobre vient quelque peu contredire les études réalisées jusqu'alors. À la question "dans quel environnement de travail préférez-vous travailler?" 35% des Français citent l'open space, qui du coup talonne le bureau individuel, en première place avec 37% de suffrages en sa faveur. Suivent le travail à domicile (12%) et les 15% de Français qui sont indifférents au lieu où ils travaillent dans la mesure où leur préférence va à un activité qui leur permet de se déplacer.

L'open space gagne donc du terrain dans le cœur des Français. Dimitri Boulte cite trois raisons qui font que les Français se mettent progressivement au diapason de leurs voisins européens chez qui ce modèle est bien plus répandu. "Les open space sont mieux traités, les problèmes d'acoustique sont mieux pris en compte. Ces espaces ne sont ainsi plus des espèces de grands plateaux remplis de cacophonie. Les designers et architectes se sont emparés du sujet et les open space proposent désormais des univers différents avec des lieux où l'on peut travailler en étant plus au calme", détaille-t-il.

Des règles de bon usage

L'autre raison est que, contrairement aux Britanniques par exemple, "les Français ne vont pas seulement sur leur lieu de travail pour produire mais aussi pour chercher du lien social". Un phénomène qui est plus fort chez les jeunes actifs, ces derniers étant logiquement les moins réticents à adopter l'open space.

La dernière source d'explication est plus pragmatique. "L'open space est par définition le lieu de travail le plus adapté aux travaux à plusieurs, aux projets. De plus, c'est l'espace de travail le plus simple pour les entreprises qui aiment changer de configuration", avance Dimitri Boulte.

Encore faut-il respecter certaines règles que vient rappeler Karl Rigal, responsable éditorial de Monster.fr. "L'open space doit être un espace dimensionné et régi par quelques règles simples pour qu'il permette l'épanouissement de chacun et de remplir le rôle qui lui est assigné", précise-t-il. De l'art de travailler en communauté, donc…

(*) Sondage réalisé par Monster.fr sur son site internet entre le 30 août et le 11 septembre sur un échantillon de 2.085 répondants.