BFM Business

Le compte personnel de formation va évoluer

-

- - COD Newsroom - CC

Les représentants du patronat et des syndicats se sont mis d'accord ce mercredi pour renforcer le compte personnel de formation en le simplifiant et en augmentant son crédit d'heures.

Les partenaires sociaux veulent renforcer le compte personnel de formation (CPF) en augmentant son crédit d'heures, a-t-on appris mercredi à l'issue de la séance de négociation.

Crée en 2015 pour remplacer le DIF (droit individuel à la formation), le CPF fait partie des dispositifs que l'exécutif veut réformer pour le rendre plus simple et plus lisible. Il permet de financer des formations recensées sur des listes alimentées par les partenaires sociaux. 576.000 formations ont été financées par ce biais en 2017.

Autant pour les temps partiels que les temps pleins

"On a réussi à arracher le nombre d'heures du CPF et le plafond", a expliqué Michel Beaugas (FO) en sortant de la séance de négociation sur la réforme de la formation professionnelle qui se déroulait au siège du Medef. Le nombre d'heures passera "de 24 à 33 heures par an et le plafond de 150 à 400 heures", a-t-il détaillé.

L'acquisition se fera quel que soit le temps de travail, c'est-à-dire qu'un salarié à temps partiel aura droit à autant d'heures qu'un salarié à temps complet. La question du financement de ces mesures n'a pas encore été discutée, a précisé FO.

Florence Poivey, pour le Medef, a qualifié cette séance de "moment fort", et la CFDT, par la voix d'Yvan Ricordeau, a salué "une sacrée avancée" sur le CPF et indiqué que les syndicats allaient essayer de pousser "jusqu'à 35 heures" annuelles lors des prochaines séances de négociation. Les discussions doivent aboutir au plus tôt le 16 février et au plus tard le 20 février.

N.G. avec AFP