BFM Business

SNCF: la CGT appelle les cheminots à la grève le 22 mars

-

- - Philippe Huguen - AFP

Au lendemain de la publication d'un rapport explosif sur l'avenir du ferroviaire qui doit servir de base de discussion à une réforme du secteur, le premier syndicat de la SNCF annonce une grève des cheminots dans toute la France le 22 mars.

La réaction de la CGT aux propositions du rapport Spinetta sur l'avenir du ferroviaire Français ne s'est pas fait attendre. Au lendemain de la remise du document qui préconise notamment la suppression du statut de cheminot pour les futurs embauchés à la SNCF, le premier syndicat du ferroviaire annonce ce vendredi une grève nationale des 90% du personnel de la SNCF qui bénéficient aujourd'hui de ce statut. Elle aura lieu le jeudi 22 mars, a indiqué Philippe Martinez, le secrétaire général de la centrale.

"Les cheminots font une manifestation nationale le 22 mars et, forcément, les cheminots défendront le service public, leur emploi et leur statut", a déclaré Philippe Martinez sur France Inter. Ils "ne laisseront pas casser leur outil de travail", a-t-il prévenu.

Pour lui, "ce que propose ce rapport, c'est d'accentuer la casse" de la SNCF. "Il faudra qu'on m'explique en quoi le statut des cheminots est la cause des problèmes et des incidents que rencontrent bon nombre aujourd'hui de voyageurs", a-t-il lancé, appelant à "s'attaquer au fond des problèmes de la SNCF".

Des concertations la semaine prochaine

Le gouvernement a quant à lui prévu d'entamer dès la semaine prochaine des consultations sur la base du rapport rédigé par l'ancien dirigeant d'Air France, Jean-Cyril Spinetta. Ce document propose, entre autres mesures pour tenter d’adapter la SNCF à l’ouverture à la concurrence qui approche, un nouveau statut pour la compagnie, un mécanisme d’allègement de sa dette, la fermeture de certaines petites lignes, et donc la fin programmée du fameux "statut des cheminots".

Ce statut de cheminot a commencé à être mis en place avant 1914 pour des agents exposés à des conditions de travail particulièrement pénibles. Il comprend divers avantages sociaux tels la garantie de l’emploi, un temps de travail allégé et une retraite précoce. Ces avantages se sont peu à peu réduits dans le temps, et en contrepartie, ses bénéficiaires sont mobilisables 24 heures sur 24.

N.G.