BFM Business

Revenu universel par tirage au sort: le projet démarre très fort

Plusieurs milliers de personnes se sont déjà inscrites pour pouvoir bénéficier d'un revenu de base pendant un an.

Plusieurs milliers de personnes se sont déjà inscrites pour pouvoir bénéficier d'un revenu de base pendant un an. - Joel Saget - AFP

Les fonds nécessaires à la tenue du premier tirage au sort ont été récoltés en 24 heures, et plusieurs milliers de personnes s’y sont déjà inscrites.

"Le site est tombé mais nous avons obtenu les 12.000 euros en une nuit". Julien Bayou, à l’origine d’un projet consistant à verser un revenu de base à une personne tirée au sort, n’en revient pas. "Là, on doit être aux alentours de 15.000 euros récoltés", indique-t-il, alors que son équipe s’active pour remettre le site monrevenudebase.fr en état de marche.

Une chose est néanmoins certaine: un Français sera bien tiré au sort pour gagner 1000 euros par mois pendant un an. Reste à savoir quand: "face à un tel engouement, nous hésitons entre deux possibilités: avancer la date du tirage au sort, initialement prévue en décembre, ou en effectuer plusieurs le même jour".

Une loi d'expérimentation demandée

Pour rappel, à chaque fois qu’un palier de 12.000 euros sera franchi, un nouveau tirage sera effectué. A l’heure actuelle, "plusieurs milliers de personnes" sont déjà inscrites afin de bénéficier du dispositif.

Objectif: faire en sorte que l’exécutif autorise légalement une expérimentation du revenu de base, à laquelle le département de la Gironde s’est déjà dit favorable, tandis que celui du Gers y est très attentif. D’autant que, comme le rappelle Julien Bayou, "la mise en place du RMI sous Rocard a commencé par une expérimentation locale".

Y.D.