BFM Business

Retraites: le gouvernement abat ses cartes

Michel Sapin s'est proncé en faveur de l'allongement de la durée de cotisation.

Michel Sapin s'est proncé en faveur de l'allongement de la durée de cotisation. - -

Après les déclarations de Marisol Touraine sur une probable hausse de la CSG, ce mardi 20 août, Michel Sapin a implicitement confirmé l'allongement de la durée des cotisations.

Alors que le projet de loi sur la réforme des retraites sera présenté en Conseil des ministres le 18 septembre prochain, ses grandes lignes ne font plus guère de doute.

François Hollande avait depuis longtemps annoncé que l'allongement de la durée des cotisations avait ses faveurs. Michel Sapin l'a confirmé, ce mardi 20 août, sur France Info.

"Il faut qu'un jeune, qui aujourd'hui rentre sur le marché du travail, ait confiance dans son système de retraite et c'est pour ça qu'il faut adapter en particulier la durée des cotisations. C'est une des propositions qui est sur la table", a ainsi déclaré le ministre du Travail.

Selon lui, cette piste est "évidente" et "très partagée par beaucoup": "Puisque l'on vit plus longtemps, il faut une durée de cotisation qui soit plus longue, sinon chacun voit bien que personne n'est capable d'assurer le financement durable du système des retraites", a-t-il ajouté.

Le gouvernement pourrait toutefois, selon certaines sources, attendre 2020 pour mettre en oeuvre cette réforme.

Hausse de la CSG: "une option qui a sa cohérence"

Un peu plus tôt, une autre option avait été clairement évoquée, cette fois-ci par Marisol Touraine. Selon la ministre des Affaires sociales, une hausse de la Contribution sociale généralisée (CSG) pour financer les retraites n'est pas à exclure.

"Les décisions aujourd'hui ne sont pas encore prises, le Premier ministre rencontrera les organisations syndicales et patronales pour faire part de l'architecture de la réforme", a-t-elle ainsi déclaré sur France 2. "Nous sommes en train ces derniers jours de déterminer les choix qui doivent être présentés, la CSG est une des options, c'est une option qui a sa cohérence, il y d'autres options sur la table".

Reste à connaître la réaction des partenaires sociaux, auxquels seront présentées les grandes lignes de la réforme, les 26 et 27 août prochains.

|||sondage|||1076

Y. D.