BFM Business

Pourquoi les CDD ont autant la cote auprès des recruteurs?

Les  CDD ont représenté 84% des embauches en 2014.

Les CDD ont représenté 84% des embauches en 2014. - Thomas Sjoerunp- AFP

Plus de 7 DRH sur 10 pensent que dans les 5 ans à venir, les CDD et les contrats intérimaires vont gagner du terrain, selon une étude du cabinet Robert Half. Les professionnels des ressources humaines sont catégoriques: ils ont de plus en plus besoin de flexibilité.

A l'issue du conseil des Ministres, Manuel Valls présente ce mardi 9 juin des mesures pour relancer l'emploi dans les TPE et PME. La mesure qui semble tenir la corde concerne un plafonnement des indemnités aux Prud'hommes. Autre piste sur la table, l'assouplissement des CDD. Mais cette option, qui ne devrait pas être retenue, est pourtant une demande constante des entreprises.

Les professionnels des ressources humaines sont catégoriques: ils ont de plus en plus besoin de flexibilité. Ainsi, selon une étude du cabinet de recrutement Robert Half, plus de 7 DRH sur 10 pensent que, dans les cinq prochaines années, l'organisation du travail évoluera majoritairement autour des contrats temporaires.

"Ce que nous disent les DRH, c'est que à côté des CDI, je ferais de plus en plus appel à des CDD car c'est vrai que l'on travaille en mode projet aujourd'hui. J'ai des incertitudes sur ce que seront l'activité, notamment la transformation digitale de mon entreprise", explique Olivier Gélis, Directeur Général de Robert Half France.

CDI et CDD sont complémentaires

CDD et contrats d'intérim sont donc choisis car ils sont l'un des principaux moyens pour une entreprise de s'adapter aux évolutions de la demande du marché et à l'environnement économique. Actuellement, 84% des embauches se font sous la forme d'un CDD. "A côté des CDI, je souhaite pouvoir faire appel de façon peut être encore plus souple qu'actuellement aux CDD. Vous vous dites "ouh la la" c'est une catastrophe pour les prochaines années, mais cette tendance existe depuis 5 ans", temporise Olivier Gélis.

Car pour les professionnels, CDI et CCD sont en fait complémentaires. "Les deux coexistent, il faut se mettre à cela. Et il ne faut pas chercher une nouvelle refonte totale du CDI. Il n'y a pas qu'un seul contrat qui est nécessaire pour l'entreprise. Il en faut plusieurs, il faut des CDD des CDI et de l'intérim. Les trois peuvent très bien coexister", conclut le directeur général de Robert Half.

I.G. et C.C.