BFM Business

Plus de 16.000 emplois à domicile détruits en deux ans

L'emploi à domicile subit un recul historique.

L'emploi à domicile subit un recul historique. - -

La Fédération des particuliers employeurs publie ce mardi 20 mai son rapport annuel qui fait état d'un recul historique du nombre d'emplois de ce type. La raison : une fiscalité moins favorable.

L'emploi à domicile se porte mal. Selon le rapport de la Fédération des particuliers employeurs qui sera publié ce mardi 20 mai et qu'Europe 1 s'est procuré, 16.500 emplois à domicile à temps plein ont été détruits en deux ans. Il s'agit d'un recul historique.

Le mois dernier, l'Acoss, l'organisme collecteur des cotisations de Sécurité sociale, notait que sur les trois derniers mois de 2013, la masse salariale versée aux employés à domicile a diminué de 2,6%. Sur un an, le recul s'est nettement amplifié, à -5,7% contre -1,4% un an plus tôt.

Le nombre total des heures déclarées a baissé de 6,1% au quatrième trimestre par rapport à la même période de 2012, et le nombre des employeurs a diminué de 3,2% à 1,99 million.

Un coût qui a augmenté de 12%

La principale raison de ce déclin: les avantages dont bénéficiaient les particuliers employeurs ont été supprimés.

Depuis le 1 er janvier 2013, ils ne peuvent plus déclarer leur salarié au forfait, un régime où les cotisations étaient calculées forfaitairement sur la base du SMIC, quel que soit le salaire versé.

L'emploi d'un salarié à domicile coûte ainsi 12% plus cher en 2013 qu'en 2010.

Cette baisse devrait avoir comme corollaire le développement du travail non déclaré.

D. L.