BFM Business

Nouvelle hausse du chômage en août

Le chômage a marqué une nouvelle hausse en août.

Le chômage a marqué une nouvelle hausse en août. - Philippe Huguen - AFP

Avec une hausse de 0,6% le mois dernier, la France compte 22.300 demandeurs d'emploi supplémentaires en catégorie A.

L'inversion de la courbe du chômage sera-t-elle - aussi - le leitmotiv du gouvernement actuel? Après une nette hausse en juillet, le nombre de demandeurs d'emploi a de nouveau augmenté en août, de 0,6%. Au total, Pôle emploi compte 22.300 nouveaux inscrits en catégorie A en France métropolitaine, c'est-à-dire sans aucune activité.

Plus inquiétant, cette hausse atteint 1,3% sur trois mois, avec 46.300 chômeurs de plus sur la période. Sur un an, en revanche, on observe une baisse de 0,3%.

Les femmes durement touchées

À la lecture des chiffres fournis par le ministère du Travail ce mardi, on s'aperçoit que les femmes sont plus durement touchées. Leur nombre a connu une augmentation de 1% sur un mois, contre 0,3% pour les hommes. Sur un an, le phénomène est encore plus flagrant: quand le nombre d'hommes au chômage a baissé de 1,9%, celui concernant les femmes a connu une hausse de 1,5%. Celle-ci atteint même 4,4% en ce qui concerne les femmes de plus de 50 ans.

D'une manière générale, les seniors restent les moins bien lotis, avec une hausse de 3,1% sur un an (+0,4% sur un mois).

Nouveau record

Les jeunes de moins de 25 ans, eux, voient de nouveau leurs rangs grossir à Pôle emploi. Si l'on observe une diminution de leur nombre de 5,2% sur un an, les trois derniers mois ne leur ont pas été favorables (+2,4%), y compris au mois d'août (+0,4%).

La catégorie B qui concerne les demandeurs d'emploi ayant exercé une activité réduite au cours du mois, n'a pas été épargnée avec une hausse de 2% en août. En comptabilisant l'ensemble des catégories, le chômage a ainsi battu un triste record, avec 5,65 millions de demandeurs d'emploi en France métropolitaine.

Y.D.