BFM Business

Martinez juge "scandaleux" le mariage d'Alstom et Siemens

-

- - Bertrand Guay - AFP

""

Philippe Martinez n'est visiblement pas un grand partisan du rapprochement d'Alstom avec Siemens. Ce mariage "est scandaleux, parce que c'est une perte de savoir-faire des salariés d'Alstom", s'est insurgé, dans l'émission Ecorama, le secrétaire général de la CGT. "Ce genre d'opérations se traduit forcément par des réductions d'effectifs, des pertes de savoir-faire", a-t-il ajouté, craignant qu'on "casse à court terme le potentiel industriel français, avec un savoir-faire qui est reconnu dans le monde entier".

"On brade un pan important de l'industrie d'avenir", a encore regretté Philippe Martinez. Il a invité l'État à "revoir sa copie", ou "au moins d'être présent au capital", suggérant le rachat des actions que Bouygues détient dans le capital d'Alstom.

L'État français est actuellement actionnaire d'Alstom via des actions (représentant 20% du capital) prêtées par le groupe diversifié Bouygues mais il a prévu de mettre fin à ce prêt et ne pas exercer l'option d'achat dont il dispose jusqu'au 17 octobre 2017. Il ne sera donc pas présent au conseil d'administration du futur ensemble Siemens Alstom. Or, pour Philippe Martinez, racheter ces actions serait "l'occasion pour le gouvernement d'avoir un poids dans ce groupe" afin de donner "des orientations en matière de politique industrielle".

D. L. avec AFP