BFM Business

Les salariés de Fos-Lavera votent la reprise du travail

Tankers au large du port de Marseille. Les salariés des terminaux de Fos-Lavera, qui alimentent en pétrole brut six raffineries françaises, ont voté vendredi la reprise du travail après 33 jours de grève contre la réforme portuaire. /Photo prise le 29 oct

Tankers au large du port de Marseille. Les salariés des terminaux de Fos-Lavera, qui alimentent en pétrole brut six raffineries françaises, ont voté vendredi la reprise du travail après 33 jours de grève contre la réforme portuaire. /Photo prise le 29 oct - -

MARTIGUES, Bouches-du-Rhône (Reuters) - Les salariés des terminaux pétroliers de Fos-Lavera (Bouches-du-Rhône) ont voté vendredi la reprise du...

MARTIGUES, Bouches-du-Rhône (Reuters) - Les salariés des terminaux pétroliers de Fos-Lavera (Bouches-du-Rhône) ont voté vendredi la reprise du travail après 33 jours de grève contre la réforme portuaire, a-t-on appris auprès de la CGT.

Situés près de Marseille, les terminaux de Fos-Lavera alimentent en pétrole brut six raffineries françaises.

La reprise du travail sur ce site était l'une des conditions au retour à la normale de la production de carburants en France.

Près de 80 navires, en majorité des pétroliers, étaient bloqués en rade de Fos et Marseille.

Les salariés de Fos-Lavera protestaient contre l'application locale de la réforme portuaire, qui doit se traduire par leur transfert à une filiale dont ils estiment la pérennité économique précaire.

Jean-François Rosnoblet, édité par Patrick Vignal