BFM Business

Les recrutements de saisonniers explosent pour cet été

-

- - Raymond Roig - AFP

Malgré l'incertitude qui règne, les employeurs cherchent du renfort pour la période estivale. Qapa a enregistré 250.000 offres d'emploi pour des saisonniers, en majorité pour le secteur agricole qui a besoin d'ouvriers polyvalents.

La période actuelle manque cruellement de visibilité quant à la reprise économique, et les besoins de recrutement pour y faire face. Néanmoins les employeurs s'y préparent. L'agence d'emploi intérimaire Qapa a enregistré un nombre record de demandes pour les saisonniers avec plus de 250.000 offres.

Cinq secteurs sont particulièrement en demande de main d'oeuvre, avec une rémunération moyenne au SMIC, soit 10,15 euros de l'heure.

L'agriculture arrive en tête, et représente 200.000 offres. La période estivale est un moment fort pour les récoltes, hors les exploitations agricoles ne peuvent faire appel à la main d'oeuvre étrangère habituelle en raison de la fermeture des frontières. Un besoin tellement criant que le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a invité les Français à "rejoindre la grande armée de l'agriculture française" et une plateforme a été créé pour recenser les volontaires.

Mais tous les besoins ne sont pas satisfaits, loin de là, et les régions Occitanie, Rhône-Alpes et PACA cherchent des travailleurs polyvalents.

Des candidats en nombre

La logistique, la grande distribution et l'agroalimentaire sont eux aussi à la recherche chacun de 10.000 renforts. Le secteur de la propreté et de l'hygiène connaît un regain d'activité et veut embaucher 5000 agents d'entretien intérimaires.

Parmi les recruteurs, il y a un grand absent : l'hôtellerie-restauration, qui est habituellement le deuxième recruteur pour la saison estivale. Mais aucune date n'ayant été fixée pour leur réouverture, les entreprises ont mis en attente leurs recrutements.

Si le nombre d'offres explose, il en va de même pour les candidatures, avec plus de 500.000 candidats saisonniers.

"Ce gros volume de candidats disponibles actuellement partout en France a été renforcé par le nombre important d'étudiants qui n'ont plus cours jusqu'en octobre et qui recherchent donc activement du travail pour l'été", explique Stéphanie Delestre, fondatrice et Présidente de QAPA.
Coralie Cathelinais