BFM Business

Les négociations sur l'assurance chômage se soldent par un échec

-

- - -

Syndicats et patronat n'ayant pas réussi à se mettre d'accord, le gouvernement va prolonger l'actuelle convention.

Les partenaires sociaux ont constaté jeudi l'échec de la négociation sur l'assurance chômage, renvoyant de facto le dossier entre les mains du gouvernement. La nouvelle a été annoncée par les négociateurs syndicaux, vingt minutes après avoir entamé l'ultime séance.

Les négociateurs sont parvenus à un "constat de désaccord", a indiqué à la presse Patricia Ferrand, vice-présidente de l'Unédic et membre de la délégation CFDT. Une information confirmée par les négociateurs de la CFTC et de la CGT.

Plusieurs options s'offraient donc au gouvernement: prolonger l'actuelle convention, qui arrive à échéance le 30 juin, et/ou modifier lui-même les règles du régime.

Mais le ministère du Travail a immédiatement annoncé avoir choisi la première solution, fustigeant au passage l'attitude du patronat.

Il a également annoncé qu'il "transposerait dans les règles de l'assurance chômage" l'accord trouvé sur le statut des intermittents.