BFM Business

Légère hausse du chômage en juin, mais sur un an la baisse se confirme

Près de 5,4 millions de personnes étaient inscrites à Pôle emploi en juin 2016, toutes catégories confondues.

Près de 5,4 millions de personnes étaient inscrites à Pôle emploi en juin 2016, toutes catégories confondues. - Philippe Huguen - AFP

Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité a augmenté de 0,2% en juin. Mais sur trois mois comme sur un an, la tendance reste tout de même à la baisse.

Une hausse moins inquiétante qu'il n'y paraît. Le nombre de chômeurs a sensiblement augmenté en juin. Pôle emploi a recensé 5.400 demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A de plus que le mois précédent dans ses agences de France métropolitaine, selon les chiffres annoncés ce mardi 26 juillet par le ministère du Travail. Avec cette légère hausse (+0,2%), le nombre d'inscrits sans aucune activité atteignait fin juin 3,5 millions de personnes. 

Pour autant, cette hausse ne vient pas contrarier la tendance à la baisse déjà observée ces derniers mois. Sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A baisse de 0,2% (-5.300). La baisse atteint même 0,7% sur un an.

Une tendance favorable au moins de 25 ans

Sur trois mois, la tendance à la baisse se confirme également pour les personnes exerçant une activité réduite courte (-0,2% pour la catégorie B) et celles exerçant une activité réduite longue (-1,1% pour la catégorie C). Au total, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C diminue sur trois mois de 0,4% (-19.500), mais il reste en hausse de 0,9% sur un an. Fin juin, toutes catégories confondues, la France métropolitaine comptait 5,4 millions d'inscrits à Pôle emploi.

Sur un an, ce sont les moins de 25 ans qui bénéficient le plus de la baisse du chômage, le nombre de jeunes demandeurs d'emploi sans activité ayant reculé de 5,7%, alors qu'il augmente de 3,8% pour les chômeurs âgés de 50 ans et plus. 

A noter enfin que la baisse du chômage concerne quasiment toute la France, seule la région Centre-Val de Loire connaissant une hausse sur un an (+0,5%). 

Ma. G.