BFM Business

Le Nord serre la vis aux allocataires du RSA

Les allocataires du RSA doivent s'inscrire sur Pôle emploi.

Les allocataires du RSA doivent s'inscrire sur Pôle emploi. - François Guillot - AFP

Le département prévoit de supprimer le RSA aux allocataires qui ne sont pas inscrits à Pôle emploi. Et il pourrait même aller plus loin en radiant ceux qui refusent des emplois.

Le Nord met en place des règles drastiques pour les allocataires du RSA. Ce département compte 108.000 allocataires du revenu de solidarité active, mais 45.000 d'entre eux pourraient voir les sommes versées être diminuées voire supprimées.

En effet, ces 45.000 personnes ne sont pas inscrites à Pôle emploi alors que cette démarche est obligatoire. D'ici novembre, le département va envoyer des courriers leur demandant "de donner signe de vie", raconte La Voix du Nord. Pour cela, elles peuvent appeler le département ou alors s'inscrire à Pôle emploi.

Plus de refus d'emplois possibles

Si les allocataires concernés ne réagissent pas, ils verront leur RSA amputé de 100 euros. Deux mois plus tard, s'il n'y a eu toujours aucune réponse de leur part, le RSA sera suspendu. Et enfin, la radiation sera appliquée.

Jean-René Lecerf, président du département Nord, compte même aller encore plus loin. Il explique au quotidien que "l’inscription est dans un premier temps. Mais on ne s’en contentera pas dans la durée. Si la personne allocataire du RSA est en capacité de travailler et refuse les emplois correspondants à ses compétences et à son domicile, elle s’exposera aux mêmes réactions".

D. L.