BFM Business

Laurence Parisot prône la retraite à 63 ans

Laurence Parisot préconise un nouveau report de l'âge légal pour partir à la retraite

Laurence Parisot préconise un nouveau report de l'âge légal pour partir à la retraite - -

La présidente du Medef a proposé, mardi 18 décembre, que l'âge légal de départ à la retraite soit relevé à 63 ans, et la durée de cotisation portée à 43 annuités. Un moyen de rééquilibrer le système alors que le déficit du régime atteindra près de 19 milliards en 2017.

Mercredi 19 décembre, le Conseil d’orientation des retraites (COR) rendra public ses prévisions de déficit. Elles sont déjà connue : le trou dans les caisses s’élèverait à 18,8 milliards d’euros à l'horizon 2017.

L’occasion pour la patronne des patrons de communiquer sur le sujet. Ce mardi 18 décembre, Laurence Parisot appelle le gouvernement à repousser l’âge légal à 63 ans d’ici deux ans avec 43 ans de cotisations au lieu de 41.

La présidente du Medef ne veut pas entendre parler "d'augmentation des cotisations, que ce soit côté entreprises ou salariés". Une telle mesure "ne ferait qu'aggraver" l’écart de coût du travail avec "nos principaux concurrents", a-t-elle expliqué.

La réforme de 2010 insuffisante

La seule solution pour Laurence Parisot consiste donc à relever l'âge légal et la durée de cotisation. Pour mettre en place une nouvelle réforme, elle préconise l’organisation d’un "Grenelle des retraites", ou bien d’une "conférence des retraites".

En 2020, le déficit du système de retraite pourrait atteindre entre 20 et 25 milliards, selon un premier document remis, lundi, par le Conseil d'orientation des retraites à ses membres. Une aggravation du déficit alors que la réforme de 2010, votée sous Nicolas Sarkozy, prévoyait un retour à l'équilibre à cette date. Elle fixait à 62 ans l'âge légal de départ à la retraite, et à 41,5 les annuités pour les actifs nés après 1955.

Nina Godart et AFP