BFM Business

L'Unédic dresse le portrait-robot des chômeurs qu'elle indemnise

En 2016, 2,51 millions de personnes ont été indemnisées par l'assurance chômage.

En 2016, 2,51 millions de personnes ont été indemnisées par l'assurance chômage. - Frédéric Bisson - Flickr

Dans une étude, l'Unédic montre qu'en 2016, 49% d'hommes et 51% de femmes étaient allocataires d'une indemnité chômage. Parmi eux, plus de la moitié n'avait pas le baccalauréat.

Chaque année, l'Unédic se penche sur le profil de ses allocataires. Et cette année, il ressort notamment de son étude que les indemnités (1010 euros net en moyenne) qu'elle verse profitent autant aux hommes qu'aux femmes et que parmi ceux qui les perçoivent, plus de la moitié ne sont pas bacheliers.

L'an dernier, 2,51 millions de demandeurs d'emplois ont perçu une indemnité. Parmi ces allocataires, 1,75 million n'exerçaient aucune activité mais 767.000 cumulaient allocation et salaire. Ce cumul allocation-emploi vise à inciter les demandeurs d'emploi à reprendre un travail même s'ils sont moins bien rémunérés que pour leur précédent poste.

Près de six allocataires indemnisés sur dix n'ont pas le baccalauréat, l'Unédic soulignant qu'avoir "un faible niveau de diplôme augmente le risque d'être au chômage". Ils ne sont d'ailleurs que 6% à avoir un niveau équivalent au moins à un Bac + 5.

16% au chômage après une rupture conventionnelle

Avant d'être au chômage, 37% des personnes indemnisées étaient en CDD, 10% en mission d'intérim. Les licenciements représentent un tiers des motifs d'entrée en indemnisation, dont 9% pour licenciement économique. 16% ont connu le chômage après une rupture conventionnelle. Mise en place en 2008, la rupture conventionnelle permet à l'employeur et au salarié de mettre fin à un contrat à durée indéterminée (CDI) d'un commun accord. Le salarié concerné a accès à l'assurance chômage, ce qui n'est pas le cas s'il démissionnait.

En 2016, les allocataires indemnisés touchaient en moyenne 1.900 euros brut de salaire mensuel avant l'ouverture de leurs droits, les femmes touchaient 1.680 euros et les hommes 2.120 euros. Les demandeurs d'emploi qui ne travaillent pas touchent une allocation moyenne de 1.010 euros net. Ceux qui travaillent ont en moyenne 1.240 euros (salaire + allocation). Le montant de l'allocation s'élève en moyenne à 540 euros. Environ 500 personnes (0,02% des bénéficiaires de l'assurance chômage) ont touché l'allocation maximale de 6.500 euros net. Il s'agit d'une grande majorité de cadres (90%), d'hommes (88%) et de seniors (76%).

D. L. avec AFP