BFM Business

L'emploi repart selon l'Insee

Les créations d'emploi sont restées décevantes en 2013

Les créations d'emploi sont restées décevantes en 2013 - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

L'année 2013 se solde sur un bilan médiocre avec 62.200 destructions d'emploi selon les chiffres publiés ce 12 mars par l'Insee. Mais une inflexion a été enregistrée en décembre avec 15.000 créations.

Pour l'exécutif, les nouvelles en provenance de l'Insee sur le front de l'emploi sont plutôt encourageantes.

Le 5 mars, l'Institut de la statistique annonçait que le taux de chômage pour 2013 était resté stable à 9,8% en métropole, permettant à Michel Sapin d'affirmer que François Hollande a bien tenu son engagement d'inversion de la courbe du chômage en 2013. Même si les chiffres de Pôle emploi publiés quelques temps auparavant disent le contraire.

Ce mercredi 12 mars, l'Insee publie cette fois les chiffres des créations d'emploi. Pour décembre, ce nombre atteint 15.100 postes dans le secteur marchand, confirmant une première estimation.

C'est la première fois depuis le début de 2012 que l'économie française renoue avec les créations d'emplois. Mais sur l'année écoulée, 62.200 postes (-0,4%) ont bien été supprimés note l'Insee.

Inversion de la courbe des destructions d'emploi

Pour le gouvernement, c'est une semi-satisfaction. En effet, après avoir baissé du deuxième trimestre 2012 au troisième trimestre 2013, l’emploi dans les secteurs marchands augmente enfin: au quatrième trimestre 2013, la hausse est de 15 100 postes, après une baisse de 9 600 postes le trimestre précédent.

La satisfaction est cependant à nuancer. Hors intérim, remarque l'Insee, l’emploi marchand recule toujours ce trimestre (-9 000 postes contre -12 700 au troisième trimestre).

La progression du quatrième trimestre provient du secteur tertiaire (+0,3%). Dans l'industrie et la construction, l'emploi continue de reculer (respectivement de -0,3% et de -0,5%).

P.C avec agences