BFM Business

Hausse record du nombre de demandeurs d'emploi en mars

Plus de 13.000 emplois disponibles sur le site de Pôle Emploi

Plus de 13.000 emplois disponibles sur le site de Pôle Emploi - PASCAL GUYOT / AFP

Avec la mise en place du confinement, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A a bondi de 7,1% en mars. Du jamais vu depuis les premières analyses réalisées en 1996. Sur le trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi augmente de 0,8%.

Le confinement décrété le 17 mars dernier produit ses premiers effets négatifs sur le marché du travail. En mars, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A (sans aucune activité) en France (hors Mayotte) a enregistré sa plus forte hausse depuis le début de la série en 1996 (+246.100 chômeurs, soit +7,1%), pour s'établir à 3.732.500. 

S'agissant des catégories B et C (activité réduite), le nombre de demandeurs d'emploi diminuent fortement (-68.600, soit -3,1%). Toutes catégories confondues, le nombre de demandeurs d'emploi augmente de 177.500 en mars (+3,1%). 

"L’accroissement des effectifs inscrits en catégories A, B, C en mars 2020 provient à la fois d’une nette augmentation des entrées à Pôle emploi (+5,5 %) et d’une très forte baisse des sorties (-29,0 %). Les entrées pour fins de mission d’intérim et fins de contrats courts sont en hausse, la mise en place du confinement ayant conduit à des non-renouvellements ainsi qu’à de moindres nouvelles embauches de courte durée", rapporte la Dares, service statistique du ministère du Travail.

Hausse de 0,8% sur le trimestre 

Grâce à des mois de janvier et février plus favorables, les chiffres trimestriels font état d'une légère hausse du nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A de 0,8% (+28.000) sur les premiers mois de l'année en France métropolitaine par rapport au trimestre précédent, mais d'une baisse de 1,9% sur un an. Toutes catégories confondues, la France métropolitaine comptait en moyenne 5.450.300 inscrits à Pôle emploi au premier trimestre, dont 3.333.800 en catégorie A et 2.116.500 en catégorie B et C. 

Le nombre de personnes relevant de la catégorie B justement, augmente de 7% par rapport au dernier trimestre de 2019 tandis que celui de la catégorie C décroît de 5,4%. "Au total, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C reste stable sur ce trimestre (+1800) et recule de 2,8 % sur un an", précise la Dares.

Paul Louis