BFM Business

Hamon : « Le directeur du Pôle Emploi est une canaille »

-

- - -

Les chiffres du chômage ne sont pas bons. Et à en croire le porte-parole du PS, Benoît Hamon, très remonté contre le service public de l'emploi, c'est encore pire.

52 400 chômeurs de plus au mois d'octobre. Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A, c'est-à-dire n'occupant aucune activité, augmente ainsi de 2 % par rapport à septembre, pour atteindre 2 627 300 en métropole. C'est beaucoup. Mais c'est encore loin de la réalité, souligne le porte-parole du PS. Dénonçant des chiffres truqués, Benoit Hamon, s'en prend violemment au directeur du Pôle Emploi, Christian Charpy : « Quand on calcule toutes les catégories de demandeurs d'emploi, ça fait 5 millions, et non 2,6. Le directeur du Pôle Emploi est une canaille de continuer à procéder ainsi. Parce que cette volonté aujourd'hui de tordre les statistiques, pour expliquer que finalement tout va mieux qu'ailleurs... quand on sait aujourd'hui que les demandeurs d'emploi, ceux qui ont travaillé un jour, sont en catégorie B et donc ne font pas partie de ces 2,6 millions chômeurs qui sont comptabilisés ; je trouve ça dommage, triste, qu'un grand pôle, le service public de l'emploi, se prête à une organisation des statistiques qui sert d'auxiliaire à la communication gouvernementale. »

« C'est un échec cette fusion Assedic-ANPE »

Des chômeurs de plus en plus nombreux... et aussi moins bien accompagnés, déplore Benoît Hamon : « il y a des conseillers au Pôle Emploi, qui ont aujourd'hui des portefeuilles de demandeurs d'emploi records : 94 en moyenne. Et quand on discute avec ces conseillers, on n'est jamais surpris de découvrir que certains en ont 120, 150, qu'aujourd'hui, ce qu'on leur demande, c'est de faire du placement là où parfois ils ne savent plus en faire, qu'il n'y a plus de conseil individualisé, qu'on a une logique de rentabilité telle, qui est en plus totalement contraire à l'efficacité en matière de recherche d'emploi. C'est un échec cette fusion Assedic-ANPE. Un échec grave, à un moment où justement on a le plus besoin du service public de l'emploi. Et la direction du Pôle Emploi ne s'illustre que dans la manipulation des chiffres. »

Pour écouter l'intégralité de l'interview de Benoît Hamon, cliquez ici.

La rédaction-Bourdin & Co