BFM Business

Florange: pour Mélenchon, le centre de recherche est "une pitrerie"

Mélenchon juge la visite de François Hollande à Florange d'opération de communication "provocante"..

Mélenchon juge la visite de François Hollande à Florange d'opération de communication "provocante".. - -

Le co-président du Parti de gauche a réagi avec ironie au plan de soutien à l’industrie sidérurgique annoncé ce 26 septembre au matin par François Hollande en Lorraine.

Le co-président du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, a critiqué, ce jeudi 26 septembre, l'annonce de François Hollande de créer à Florange un centre de recherche sur l'acier, en la qualifiant de "pitrerie".

"C'était donc ça la solution ? Transformer les fondeurs en chercheurs. Formidable !", ironise, dans un communiqué, l'ex-candidat à la présidentielle, après l'annonce par le chef de l'Etat d'installer un centre de recherche sur l'acier sur le site mosellan.

Pour l’ancien membre du parti socialiste, François Hollande "est allé se moquer du monde sur place", jugeant que la rencontre organisée avec les syndicats d’ArcelorMittal était "une pure opération de communication provocante qui ajoute au désespoir local".

Les Fralib se sentent oubliés

Jean-Luc Mélenchon n’est pas le seul à critiquer la venue de François Hollande en Lorraine. Alors que tous les feux sont braqués sur Florange, les employés de Fralib à Gémenos, près de Marseille, se sentent oubliés par le gouvernement. 

Leur usine de production de sachets de Thé Lipton appartenant à Univeler est fermée depuis trois ans et 182 ouvriers voudraient reprendre la production sous la forme d’une société coopérative.

"Ici, on est au point mort, c'est le grand silence. La seule image qu'on a retenue, c'est celle de François Hollande grimpant sur un camion à Florange. On a oublié que ce matin de février 2012, il était avec l'ensemble des candidats de gauche présent à la bourse du travail de Paris pour nous expliquer qu'il serait toujours à nos côtés dans notre combat pour Fralib" expliquait un représentant de la CGT ce mercredi 26 septembre.

T.S-C avec agences