BFM Business

Elisabeth Borne espère une décrue du chômage dès 2021

La ministre du Travail  Elisabeth Borne le 12 novembre 2020 à Paris

La ministre du Travail Elisabeth Borne le 12 novembre 2020 à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP

La ministre du Travail a également lancé un appel à "la responsabilité" des grandes entreprises pour ne pas licencier dans une période où "le marché du travail est plus difficile".

La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a dit ce samedi espérer une baisse du chômage en 2021, estimant "qu'on pouvait avoir confiance dans la capacité de rebond de notre économie" après le deuxième confinement. "J'espère que sur 2021 le chômage va pouvoir décroître, évidemment", a-t-elle déclaré sur France Inter.

En avril, après le premier confinement, "on a eu un million de demandeurs d'emplois (sans activité) en plus", a-t-elle rappelé et cela a ensuite "rebaissé de 70%", à la fin octobre, avant le deuxième confinement. Même si le deuxième confinement "est un choc", Mme Borne pense "qu'on peut avoir confiance dans la capacité de rebond de notre économie".

Borne lance un appel aux grandes entreprises pour ne pas licencier

Elle a évoqué les "premiers signaux positifs" du plan jeunes, comme les effets de la prime de 4000 euros pour l'embauche d'un jeune de moins de 26 ans pour un contrat de plus de trois mois. "Sur août-septembre-octobre, on a eu près d'un million d'embauches en CDD de plus de trois mois ou en CDI. Soit le même niveau que l'an dernier", a-t-elle dit.

Face à la montée des plans sociaux, elle a aussi lancé un appel à "la responsabilité" des grandes entreprises pour ne pas licencier. "Pour ceux qui n'ont pas le couteau sous la gorge, je les invite à ne pas engager des plans de licenciements alors que le marché du travail est plus difficile, c'est une question de responsabilité", a-t-elle jugé.

P.L. avec AFP