BFM Business

EDF pourrait supprimer plus de 5.000 postes en 3 ans

EDF est pénalisé par une concurrence accrue et la chute des prix de l'électricité.

EDF est pénalisé par une concurrence accrue et la chute des prix de l'électricité. - Eric Piermont - AFP

Le groupe public envisage jusqu'à 5.100 suppressions de postes dans le cadre de son plan d'économies, selon l'agence Reuters.

EDF envisage jusqu'à 5.100 suppressions de postes en France en trois ans dans le cadre de son plan d'économies, selon Reuters qui cite une "source au fait du dossier".

Selon l'agence, l'électricien public estime ainsi que ses effectifs devraient s'établir entre 60.200 et 62.050 personnes à fin 2019 contre 65.300 à fin 2016.

Dans le milieu de la fourchette visée, les suppressions de postes représenteraient donc 6,3% des effectifs actuels d'EDF en France. Une porte-parole du groupe n'a pas souhaité commenter ces chiffres, qui doivent être présentés jeudi matin en comité central d'entreprise.

Pénalisé par une concurrence accrue et par la chute des prix de marché de l'électricité, EDF avait déjà annoncé il y a un an son intention de supprimer entre 2.300 et 4.200 postes en France sur la période 2016-2018, sans licenciement.

Y.D. avec agences