BFM Business

Des hausses de salaires bien légères en 2014

Seules 4% des entreprises interrogées vont geler les salaires

Seules 4% des entreprises interrogées vont geler les salaires - -

Les salaires ne devraient progresser que de 2,5% en 2014 en France, selon une étude AON Hewitt dévoilée lundi 10 février. Loin des niveaux d'avant crise.

Les salaires ne vont pas beaucoup augmenter cette année. Une étude du cabinet AON Hewitt, dévoilée par Les Echos lundi 10 février, montre en effet que les salaires ne devraient progresser que de 2,5% en 2014. Ils avaient connu des hausses de 2,6% et 2,8% ces dernières années. Avant la crise de 2009, ils progressaient de 3,2% à 3,5% par an.

Les entreprises tablaient jusqu'à lors sur une hausse de 2,8%. Ce recul s’explique par l’évolution des prévisions d’inflation pour 2014, retombées en six mois de +1,7% à +0,7%.

Hausses plus importantes en Allemagne

Dans le détail, les enveloppes dédiés aux augmentations générales devraient progresser de 1,3% et les individuelles de 2,3%.

Bonne nouvelle néanmoins, seules 4% des entreprises interrogées devraient geler les salaires.

En Allemagne, les augmentations de salaires devraient atteindre 3,1% et au Royaume-Uni 2,9%.

Diane Lacaze